Rempotages

"déchets" qui se mangent... à la pêche abeille abricot agapanthes ail-ail ailleurs y s'passe quoi algues anémone arbres arOmatiques ARUM au gré du vent Aubergine Barnabé et Rosalie bestiole qui croque tout betteraves en couleur BLEUET Bombyx à bague bouquinS bourrache de mon coeur boutures c'est juste un p'tit grain ça fait du bien cadeau capucines carottes chanteurs préférés chenille chiche chicorée chouette cacahuète CITRONS citrouille & co climattitude coccinelle Cochenille et compagnie Complètement givré concombre coquillages courgette dans la serre de la dune des Asperges des figues des patates échalotes échium effet boeuf endive escargot et autre limace et Archibald de Listrec éthicoéco Etourneaux eucalyptus éveil girouette graminées Hey poulette hirondelle hortensia il était des pois iris j'aime PAS* Jean-Michel Joli coqu'licot jour feuille jour fleur jour fruit jour racine lA sAlAmAndre la sieste LE hérisson les fleurs qu'on aime les oliviers les p'tites z'astuces du jardin du vent Les z'histoires Lili la belle LuLu Dostoïevski marée Même pas peur menthe mimosas Mojennek muscaris mystère et bouldegom nectarine Oignon Orchis Ormeaux ostéoporum Papillon partenariat petits pois PIVOINE POIVRON pommes pommes potager Pouah des pucerons promesses radis recettes repiquage romarin Roses Trémières Rrrrrr scarole-batavia-laitue et cie sécheresse SOLEIL Soucis thé TOMATE tous des géraniums TOUT POILU toutes sortes d'épinards travaux d'automne tulipe...mmmh

mardi 15 janvier 2013

C'est mathématique

Je t'ai déjà parlé du pain d'épices, de celui que je fais qui ressemble à du biscôme. C'était au temps où je te vouvoyais encore.
Désormais que le tutoiement est de rigueur, je peux bien te dire qu'il est une autre recette de ce pain dorlotant que j'affectionne tout particulièrement.


Il te faut du miel et de la farine de seigle. De la farine d’épeautre aussi. Tu pèses le seigle (disons 300g), tu mesures 2/3 d'épeautre (200g alors), tu additionnes les deux et tu fais fondre l'équivalent de la moitié de miel (250g donc) dans 40cl de lait.

Je t'avais dit qu'il fallait aimer un peu les mathématiques.

Tu choisis tes épices (gingembre, badiane, clou de girofle, cardamone, cannelle, anis vert, réglisse) et tu les mélanges à tes farines. 
Tu renifles, tu humes, tu sens.
Tu ajoutes une belle cuiller à soupe de bicarbonate de soude, c'est important le bicarbonate de soude. Pour la levée et pour la couleur.

Ensuite tu incorpores ton lait miellé et tiédi.
Tu remues. Tu renifles, tu humes, tu sens.

Tu recouvres d'un film alimentaire et tu laisses reposer à température ambiante au moins deux belles heures. Tu peux pousser le vice jusqu'à une nuit.

Tu préchauffes ton four à 160°C et tu laisses cuire doucement dans un moule à cake pendant une heure.

Rappelle-toi qu'il te faut résister à la tentation et attendre que ton pain d'épices soit bien froid pour t'en tailler une tranche.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Autour du feu