Rempotages

"déchets" qui se mangent... à la pêche abeille abricot agapanthes ail-ail ailleurs y s'passe quoi algues anémone arbres arOmatiques ARUM au gré du vent Aubergine Barnabé et Rosalie bestiole qui croque tout betteraves en couleur BLEUET Bombyx à bague bouquinS bourrache de mon coeur boutures c'est juste un p'tit grain ça fait du bien cadeau capucines carottes chanteurs préférés chenille chiche chicorée chouette cacahuète CITRONS citrouille & co climattitude coccinelle Cochenille et compagnie Complètement givré concombre coquillages courgette dans la serre de la dune des Asperges des figues des patates échalotes échium effet boeuf endive escargot et autre limace et Archibald de Listrec éthicoéco Etourneaux eucalyptus éveil girouette graminées Hey poulette hirondelle hortensia il était des pois iris j'aime PAS* Jean-Michel Joli coqu'licot jour feuille jour fleur jour fruit jour racine lA sAlAmAndre la sieste LE hérisson les fleurs qu'on aime les oliviers les p'tites z'astuces du jardin du vent Les z'histoires Lili la belle LuLu Dostoïevski marée Même pas peur menthe mimosas Mojennek muscaris mystère et bouldegom nectarine Oignon Orchis Ormeaux ostéoporum Papillon partenariat petits pois PIVOINE POIVRON pommes pommes potager Pouah des pucerons promesses radis recettes repiquage romarin Roses Trémières Rrrrrr scarole-batavia-laitue et cie sécheresse SOLEIL Soucis thé TOMATE tous des géraniums TOUT POILU toutes sortes d'épinards travaux d'automne tulipe...mmmh

dimanche 4 janvier 2015

Qui a dit qu'il était obligatoire de glisser une fève dans la galette?

Si jamais tu ne sais pas pourquoi tu as croisé des gens arborant un sourire béat niais et une couronne "lapin crétin" sur la tête, si jamais tu ne peux pas supporter l'idée d'avoir une princesse ou un nain de jardin flottant entre ta langue et ton palais , lis ce qui suit. 
Sinon, tu peux lire aussi.
Si tu ne sais pas que la galette n'est pas inévitablement une couche de frangipane plus ou moins réussie s'insinuant entre deux couches de pâte feuilletée (tout autant réussie ou non), lis ce qui suit. 
Sinon, tu peux lire aussi.
Tu sais mon petit faible pour la fleur d'oranger. La galette à l'honneur ici est souvent la galette bisontine, et son petit goût délicat de fleur d'oranger.

Pendant que ton four préchauffe (190°C au moment d'enfourner), tu fais chauffer un quart de litre de lait avec 80 grammes de beurre et 4 cuillerées à soupe de sucre (de canne blond pour moi). Lorsque le beurre a fondu, tu retires du feu, et comme pour une pâte à chou, tu jettes 130 grammes de farine dans ta casserole (quand je dis tu jettes, c'est pour te signifier qu'il faut tout mettre en une seule fois, pas qu'il est nécessaire d'éclabousser tout ton plan de travail). Tu remues énergiquement avant d'ajouter 3 œufs entiers. Une fois le mélange bien homogène, tu ajoutes quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger. Ton four est sans doute chaud. Tu glisses ta pâte dans un moule à tarte et tu enfournes pour une quarantaine de minutes. 10 minutes avant la fin, règle la température à 210°C.

Cette galette est délicieuse avec une tasse fumante de thé au retour d'une promenade au grand air. Le lendemain matin, s'il en reste, c'est très sympa aussi.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Autour du feu