Rempotages

"déchets" qui se mangent... à la pêche abeille abricot agapanthes ail-ail ailleurs y s'passe quoi algues anémone arbres arOmatiques ARUM au gré du vent Aubergine Barnabé et Rosalie bestiole qui croque tout betteraves en couleur BLEUET Bombyx à bague bouquinS bourrache de mon coeur boutures c'est juste un p'tit grain ça fait du bien cadeau capucines carottes chanteurs préférés chenille chiche chicorée chouette cacahuète CITRONS citrouille & co climattitude coccinelle Cochenille et compagnie Complètement givré concombre coquillages courgette dans la serre de la dune des Asperges des figues des patates échalotes échium effet boeuf endive escargot et autre limace et Archibald de Listrec éthicoéco Etourneaux eucalyptus éveil girouette graminées Hey poulette hirondelle hortensia il était des pois iris j'aime PAS* Jean-Michel Joli coqu'licot jour feuille jour fleur jour fruit jour racine lA sAlAmAndre la sieste LE hérisson les fleurs qu'on aime les oliviers les p'tites z'astuces du jardin du vent Les z'histoires Lili la belle LuLu Dostoïevski marée Même pas peur menthe mimosas Mojennek muscaris mystère et bouldegom nectarine Oignon Orchis Ormeaux ostéoporum Papillon partenariat petits pois PIVOINE POIVRON pommes pommes potager Pouah des pucerons promesses radis recettes repiquage romarin Roses Trémières Rrrrrr scarole-batavia-laitue et cie sécheresse SOLEIL Soucis thé TOMATE tous des géraniums TOUT POILU toutes sortes d'épinards travaux d'automne tulipe...mmmh

samedi 25 janvier 2014

La mer a les crocs


Jour et nuit on l'entend rouler. Elle gronde, elle menace. Elle est affamée. 
Cette année plus que d'ordinaire, la mer a décrété qu'elle seule décidait de quoi elle se nourrissait. 
Marre des hydrocarbures, marre des containers égarés, marre des détritus divers et variés, aussi colorés soient-ils.

Même le nez du clown ne l'amuse plus.

Son ventre réclame, son estomac se tord, la mer a faim. 
Ses gargouillis effraient les oiseaux. 
On imagine mal ce qu'il en est des poissons et autres crustacés.

La mer a les crocs. 
La mer a commencé à manger la dune.


mardi 14 janvier 2014

Quand l'amertume devient plaisir

Si chez ton marchand de fruits bio trônent encore quelques oranges amères, ne crains rien, approche-les.
Pèses-en un kilo tout rond. Glisse-les dans ton panier, on va en faire une marmelade qui t'emmènera en voyage. 
La préparation nécessite un peu de temps, alors installe une jolie musique dans tes oreilles et on s'y met.
Oups, j'allais oublier: si tes ongles sont rongés ou tes bouts de doigts écorchés, embauche d'autres mains pour la première étape.

Après avoir oté la fleur, bien lavé et brossé les oranges, tu les épluches au couteau et réserve les belles guirlandes. Dans ta bassine à confiture tu défais l'un après l'autre les quartiers (c'est à ce moment-là que tu te souviens de ta petite coupure de rien du tout au bout de l'index) afin d'en extraire les pépins que tu déposes sur une compresse. Cette opération-là est relativement longue, il y a beaucoup de pépins, heureusement tu dois changer de CD, l'occasion d'une petite pause.

Tu passes les peaux dans ton robot aussi finement que si tu voulais en faire des carottes râpées. Tu déposes les copeaux dans la bassine ainsi que la compresse que tu attaches en un joli sachet renfermant les pépins. Tu recouvres le tout de deux litres d'eau et tu laisses reposer 24 heures.

Après une bonne nuit, tu approches ta bassine du feu et laisses mijoter pendant deux bonnes heures. 
Oui je sais que je n'ai pas parlé de sucre, il n'est pas encore temps.


Le sucre. Maintenant. Deux kilos de canne et blond. Je te rappelle que dans "oranges amères", il y a "amères" alors non, deux kilos ne sont pas de trop.

Tu mélanges et tu amènes à un bouillon frétillant, tu laisses faire de belles bulles pendant un quart d'heure, tu retires le sachet de pépins ( en croisant les doigts pour qu'il ne se soit pas ouvert) ainsi que les quelques grosses membranes qui remontent à la surface, et tu mets en pot.

Ensuite, castagnettes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Autour du feu