Rempotages

vendredi 26 décembre 2014

Alfred sort de mon histoire avec un grand H

Tu es fascinée par leur nuée hypnotique.


La fascination frise l'angoisse par moment.

mardi 23 décembre 2014

Ritournelle d'étourneaux

Un soir, en ouvrant le portail du Jardin du Vent, j'entends un bruit que j'identifie comme étend celui d'un karcher en marche. 
Tiens, il y a quelqu'un qui rince son mobil-home (derrière la haie, une tribu de mobil-home est posée en une spirale presque landartienne, en beaucoup moins joli). 
Portail refermé. 
J'suis bête, il fait nuit. Oups, il doit y avoir une grosse fuite d'eau.
Plusieurs semaines ont passé, et ce bruit qui n'en est pas un, accompagne nos soirées et nos aurores: il s'agit du chant et du bruissement d'une colonie d'étourneaux que les cyprès dorés du haut de la dune hébergent chaque nuit.
A vue de nez et d'oreilles je dirais qu'ils sont deux cents millions, pour plus de précision et au cas où une quantité aussi importante réunie en un seul lieu serait un problème pour mon rouge-gorge ou ma grive musicienne, j'ai prévenu la LPO.


J'ai filmé leur installation, sans parafiente et avec les moyens du bord...pas de crottes décoratives et des images d'une piètre qualité, mais écoute-bien ce bruit


lundi 15 décembre 2014

Arômes et parfums réparateurs

Après 48 heures en patraquie: furieuse envie de semoule au lait. Douceur et réconfort. 
Vanille? Fleur d'oranger? Rose?

Remodelage de ma recette préférée. Un sachet d'entremet à la rose s'y mélange. Les effluves me font déjà oublier ces heures ronchonnes au fond de mon lit.


lundi 24 novembre 2014

De l'automne en pagaille

En plein dans l'automne, ça ne sent pas encore tout à fait l'hiver, pourtant le Jardin se prépare doucement.

Ça nettoie par ici, ça taille par-là, ça creuse, ça paille, ça protège


Quelques pétales de soleil, des pousses de printemps, de quoi prendre les choses avec le sourire



Les tuteurs se parent de leurs plus belles décorations










et les asperges ont droit à leur petite douceur annuelle


Le tout sous des yeux attentifs, dont une paire nouvellement arrivée dans les dunes





lundi 29 septembre 2014

Qu'est-ce qui est rouge et qui s'la pète avec sa cape?*

Tu sais que j'peux pas saquer les araignées. Sauf celles qui vivent dans l'eau de mer...parce qu'elles se mangent, sauf aussi, celle sur laquelle on installe notre belle grosse bassine à stériliser.

Tu te souviens que cette année nos plants de tomates n'ont pas tenu leurs promesses, ils n'étaient que cerises. Nous avons traversé la route et frappé au champ du maraîcher bio pour lui acheter six kilos d'un mélange de belles tomates charnues.
De l’ail, une belle poignée d'échalotes, un bocal de basilic, et voilà de quoi mijoter une potion tomatée pour l'hiver.




                                                                             *Super Tomate 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Autour du feu