Libellés

"déchets" qui se mangent... à la pêche abeille abricot agapanthes agneau ail-ail ailleurs y s'passe quoi algues anémone août arbres arOmatiques ARUM asperges au gré du vent Aubergine avril Barnabé et Rosalie bestiole qui croque tout betteraves en couleur BLEUET Bombyx à bague bouquinS bourrache de mon coeur boutures BRIOCHE c'est juste un p'tit grain ça fait du bien cadeau capucines caramel au beurre salé carottes chanteurs préférés chenille chiche chicorée ChoColaT choucroute chouette cacahuète CITRONS citrouille & co climattitude coccinelle Cochenille et compagnie Complètement givré concombre confitures conserves coquillages courgette CrAnberrIes croquer l'ailleurs CRUMBLE cuisiner la mer dans la serre De fleur d'oranger en eau de rose de la dune décembre délices d'aubergine des Asperges des figues des fruits dans la cuisine des patates DhaL douce tarte échalotes échium effet boeuf endive escargot et autre limace et Archibald de Listrec éthicoéco Etourneaux eucalyptus éveil FAR Feuille de brick février fromage gâteau ghi girouette graminées Hey poulette hirondelle hortensia il était des pois iris j'aime PAS* janvier Jean-Michel Joli coqu'licot jour feuille jour fleur jour fruit jour racine juillet juin kanelbullar l'Heure du goûter lA sAlAmAndre la sieste laisser mijoter laitage LaVande LE hérisson légumes et fruits déshydratés LentiLLes les carottes sont cuites les cocos les fleurs qu'on aime les oliviers les p'tites z'astuces du jardin du vent les tomates dans l'assiette Les z'histoires Lili la belle LuLu Dostoïevski mai manger des courgettes marée mars mélanger les légumes Même pas peur menthe mes macarons Miam des sardines mimosas Mojennek mousse muscaris mystère et bouldegom nectarine novembre octobre Oignon oignon cuit oignon cru Orange Orchis Ormeaux ostéoporum p'tits biscuits PAIN pain d'épices PALOURDES Papillon partenariat PERMACULTURE pesked petits pois pistaches et fruits à coques PIVOINE POIVRON pommes pommes potager Pouah des pucerons promesses radis Ratatouille recettes repiquage RIZ romarin Roses Trémières Rrrrrr Sablés Bretons scarole-batavia-laitue et cie sécheresse semoule septembre SOLEIL Soucis SouffléS SoupeS taJine TarteS salées thé Thé à la menthe TOMATE tous des géraniums TOUT POILU toutes sortes d'épinards travaux d'automne tulipe...mmmh

lundi 3 février 2014

Après la marée

 Il est des réveils heureux, il est des réveils doux, il est des réveils grognons, et puis il est des réveils incrédules, catastrophés

25/01/14
01/02/14
25/01/14
01/02/14

12 commentaires:

  1. Malgré tous les reportages vus à la télé, je suis très impressionnée par tes photos! C'est catastrophique... J'espère que ton jardin n'est pas touché!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes à +6 mètres et il reste encore un peu de dunes entre la mer et nous.
      Ce n'est pas le cas de tout le monde ici.

      Supprimer
  2. Toutes les pierres qu'on voit amoncelées elles étaient où avant ?
    Réparer maintenant, c'est la mer la plus forte, de toutes façons, elle le sera toujours
    Bon courage et nos pensées dunesques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rochers (je sais que c'est pas facile de donner une échelle à ce qu'on voit) amoncelés sont pour certains un vieil enrochement qui a été découvert, d'autres ont été déplacés, d'autres encore (photo avant celle de la voiture) étaient enfouis sous plusieurs mètres de sable.
      La nature refera, une partie du sable reviendra (encore qu'on sait qu'à force de jouer avec l'homme épuise le sable -https://fr-fr.facebook.com/LeSableEnqueteSurUneDisparition- ), mais on sait bien qu'après toutes les manipulations artificielles dont sont victimes les dunes, la mer ne peut plus les modeler de la bonne façon...

      Supprimer
  3. Nous avons vu hier un reportage à le TV, nous avons vu la mer en furie passer par dessus les phares, c'était grandiose, dantesque et en même temps effrayant quand on pense au dégats occasionnés lors de ces colères.

    RépondreSupprimer
  4. Soulagée de voir que ta maison et ton jardin sont encore indemne
    Quel dégats !!!!! Bon courage

    RépondreSupprimer
  5. Faim de loup... loup de mer...merde alors...hors contrôle !
    J'aime quand la nature nous rappelle que faut pas pousser hein, c'est quand même elle le chef... Mais parfois c'est à nos dépens, et c'est violent. Chez nous, dans le Pas-de-Calais, tous les 2-3 ans maintenant, la mer emporte une maison ou la rend inhabitable, des maisons "loin du bord il y a 100 ans" et qui tombent à pic désormais... Bon courage à vous.
    Natacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci toutes les trois!
      On sait aussi que c'est en partie le résultat d'inepties humaines et urbaines, ce qui est d'autant plus révoltant

      Supprimer
  6. Woaw, impressionnant. C'est ou les maisons et la route inondée?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le chemin du terrain de rugby, entre chez nous et le tabac-dépôt-de-pain du port, c'est en dessous du niveau de la mer...

      Supprimer
  7. par chez moi aussi ,la mer a faim !
    mais je crois que tu n'es pas loin ?

    RépondreSupprimer
  8. Méfions-nous des réveils doux. Quand après 50 ans on se réveille sans avoir mal quelque part, c'est qu'on est mort...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...