Rempotages

"déchets" qui se mangent... à la pêche abeille abricot agapanthes ail-ail ailleurs y s'passe quoi algues anémone arbres arOmatiques ARUM au gré du vent Aubergine Barnabé et Rosalie bestiole qui croque tout betteraves en couleur BLEUET Bombyx à bague bouquinS bourrache de mon coeur boutures c'est juste un p'tit grain ça fait du bien cadeau capucines carottes chanteurs préférés chenille chiche chicorée chouette cacahuète CITRONS citrouille & co climattitude coccinelle Cochenille et compagnie Complètement givré concombre coquillages courgette dans la serre de la dune des Asperges des figues des patates échalotes échium effet boeuf endive escargot et autre limace et Archibald de Listrec éthicoéco Etourneaux eucalyptus éveil girouette graminées Hey poulette hirondelle hortensia il était des pois iris j'aime PAS* Jean-Michel Joli coqu'licot jour feuille jour fleur jour fruit jour racine lA sAlAmAndre la sieste LE hérisson les fleurs qu'on aime les oliviers les p'tites z'astuces du jardin du vent Les z'histoires Lili la belle LuLu Dostoïevski marée Même pas peur menthe mimosas Mojennek muscaris mystère et bouldegom nectarine Oignon Orchis Ormeaux ostéoporum Papillon partenariat petits pois PIVOINE POIVRON pommes pommes potager Pouah des pucerons promesses radis recettes repiquage romarin Roses Trémières Rrrrrr scarole-batavia-laitue et cie sécheresse SOLEIL Soucis thé TOMATE tous des géraniums TOUT POILU toutes sortes d'épinards travaux d'automne tulipe...mmmh

lundi 30 juillet 2012

Pas chiche

Cette année, entre autres choses, j'ai eu envie de semer des pois chiches. L'expérience s'avère concluante pour l'instant. Je ne sais pas s'ils arriveront à  maturité, mais cela m'importe peu, ils sont jolis et c'est déjà pas mal.

























Quelques épinards-fraises s'étaient semés spontanément l'été dernier et ils ont eu la belle idée de se mêler à la forêt de pois chiches. Juste pour la couleur. 



























Si tu préfères le bleu... je te présente ma première fleur de chicorée. Je n'en suis pas peu fière, je croyais que je l'avais perdue ou que j'avais mal semé les graines que j'avais reçues de la Cabane de Tellus. Et voilà qu'en cette fin juillet, comme un cadeau elle s'offre à nous. Il en faut peu pour égayer une journée.




dimanche 22 juillet 2012

Rose et blanc

Cet hiver ma gentille voisine m'a donné son déshydrateur à condition que je la laisse l'utiliser si elle en a besoin. Bon deal.


Ce printemps j'ai semé de jolies betteraves.


Cet été (cette semaine donc) je les ai récoltées et j'ai essayé ce nouvel outil qui me tentait tant.


Un passage à la mandoline, de belles rondelles, un coup de pinceau d'huile d'olive, quelques grains de sel, six heures de séchage et le tour est joué.




samedi 14 juillet 2012

Maï pen raï *

C'est décidé, on cède à tous nos caprices et on ne laisse filer aucun petit bonheur.

























On contemple le jardin plus qu'on ne s'en occupe, on lui fait confiance, il se débrouille bien tout seul, et pendant ce temps-là on ose quelques douceurs...

Une tarte au chocolat détentrice d'un secret au beurre salé. 

Tu t'atèles à une pâte sablée, rapide (225g de farine, 100g de sucre blond, 130g de beurre salé et un jaune d'oeuf). Une fois pétrie, tu l'emballes dans un film alimentaire et tu la laisses reposer une heure au frais. Tu en profites pour partir à la chasse aux papillons. A ton retour, tu préchauffes ton four à 180°. Tu étales ta pâte et l'enfournes pour 6 minutes. Pendant ce temps tu fais chauffer 20 cl de crème liquide dans laquelle tu laisseras fondre 200g de chocolat à cuire. Dans un bol tu bats un oeuf avec 10 cl de lait. Tu fais se rencontrer les deux mixtures. Tu touilles. Les six minutes sont écoulées, tu sors ton fond de tarte, tu le couvres d'une bonne couche de caramel au beurre salé et tu laisses un peu refroidir avant de verser par-dessus la préparation chocolatée. Tu remets le tout au four pour une vingtaine de minutes. Tu réserveras au frais avant de goûter et de m'en donner des nouvelles.

Le magique de l'histoire c'est que tu peux  augmenter les doses de la partie chocolatée, en emplir des ramequins, les enfourner aussi et obtenir de délicieuses crèmes au chocolat.











* si tu veux savoir, viens par-là, chez ma copine.

vendredi 6 juillet 2012

Marcher sur la tête

Tu sais, en ce moment, depuis un bon moment même, et heureusement, y en a qui se sont rendus compte qu'il était peut-être temps de faire attention à notre belle planète. 
Globalement chacun y met un peu du sien, celui qui peut se met à cultiver son petit jardin, voire quelques potées sur un balcon, et y en a même qui ont osé installer de vrais potagers, beaux grands et tout, le long de leur trottoir en ville (des inconscients, en fait, tu vas comprendre...).
Trop chouette non?

Ben non pas si chouette pour les élus d'une municipalité du Québec qui viennent de décider d'interdire les potagers devant les maisons. Bah oui c'est tellement plus joli, une allée de macadam, un muret en béton et un beau 4X4 garé là, tout luisant et ronronnant.
Ce n'est même pas une blague, tout est là, au potager urbain (des inconscients comme on aime). Tu peux aller voir ce joli blog, tout y est expliqué et tu peux signer une pétition pour dire combien tu trouves cette idée extraordinaire (sans conteste au top ten des trop bonnes idées d'une municipalité), si tu veux.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Autour du feu