Libellés

"déchets" qui se mangent... à la pêche abeille abricot agapanthes agneau ail-ail ailleurs y s'passe quoi algues anémone août arbres arOmatiques ARUM asperges au gré du vent Aubergine avril Barnabé et Rosalie bestiole qui croque tout betteraves en couleur BLEUET Bombyx à bague bouquinS bourrache de mon coeur boutures BRIOCHE c'est juste un p'tit grain ça fait du bien cadeau capucines caramel au beurre salé carottes chanteurs préférés chenille chiche chicorée ChoColaT choucroute chouette cacahuète CITRONS citrouille & co climattitude coccinelle Cochenille et compagnie Complètement givré concombre confitures conserves coquillages courgette CrAnberrIes croquer l'ailleurs CRUMBLE cuisiner la mer dans la serre De fleur d'oranger en eau de rose de la dune décembre délices d'aubergine des Asperges des figues des fruits dans la cuisine des patates DhaL douce tarte échalotes échium effet boeuf endive escargot et autre limace et Archibald de Listrec éthicoéco Etourneaux eucalyptus éveil FAR Feuille de brick février fromage gâteau ghi girouette graminées Hey poulette hirondelle hortensia il était des pois iris j'aime PAS* janvier Jean-Michel Joli coqu'licot jour feuille jour fleur jour fruit jour racine juillet juin kanelbullar l'Heure du goûter lA sAlAmAndre la sieste laisser mijoter laitage LaVande LE hérisson légumes et fruits déshydratés LentiLLes les carottes sont cuites les cocos les fleurs qu'on aime les oliviers les p'tites z'astuces du jardin du vent les tomates dans l'assiette Les z'histoires Lili la belle LuLu Dostoïevski mai manger des courgettes marée mars mélanger les légumes Même pas peur menthe mes macarons Miam des sardines mimosas Mojennek mousse muscaris mystère et bouldegom nectarine novembre octobre Oignon oignon cuit oignon cru Orange Orchis Ormeaux ostéoporum p'tits biscuits PAIN pain d'épices PALOURDES Papillon partenariat PERMACULTURE pesked petits pois pistaches et fruits à coques PIVOINE POIVRON pommes pommes potager Pouah des pucerons promesses radis Ratatouille recettes repiquage RIZ romarin Roses Trémières Rrrrrr Sablés Bretons scarole-batavia-laitue et cie sécheresse semoule septembre SOLEIL Soucis SouffléS SoupeS taJine TarteS salées thé Thé à la menthe TOMATE tous des géraniums TOUT POILU toutes sortes d'épinards travaux d'automne tulipe...mmmh

jeudi 14 avril 2011

4 points de coccinelle x 2 hirondelles + 3 fourmis = 1 MILLIARD DE PUCERONS

La bonne nouvelle de la journée c'est que ça y est on entend le coucou. J'avais l'impression qu'il était en retard, mais à bien y regarder dans mon grand cahier vert de jardin, celui où je note tout ce qui se passe chaque année (enfin quand j'y pense, je note des trucs!!), où en tous cas je n'oublie jamais de noter l'arrivée des hirondelles et le chant du coucou, donc, à bien y regarder il est pile à l'heure le coco! Le coucou, pardon.


La moins bonne nouvelle, c'est que si on se demandait pourquoi il y avait autant de coccinelles cette année, maintenant on le sait, mes craintes se concrétisent...




C'est la même chose en vert sur les genêts, alors je chasse les coccinelles, je les déplace sans vergogne. Mais  je ne sais pas ce qui nous attend cet été si on a déjà de telles invasions puceronesques en avril... Grrr.

Et en plus il ne pleut pas!!! RIEN NE VA PLUS.


22 commentaires:

  1. On de dit pas "puceron d'avril" mais "poisson d'avril". ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Phil

    hihihi, pucerons d'avril quand même!!!!
    Mais pourquoi éloignes-tu les coccinelles, elles nous débarrassent des pucerons non ?
    L'expert que tu es va encore m'apprendre quelque chose pour remplir ma tête vide ;-)))
    bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  3. Tu cueilles des orties , attention elles piquent ces betes là , ensuite tu laisses macérer un certain temps ? en touillant de temps à autre le melange est assez nauséabond !!! une petite pince à linge fera l'affaire sur le nez bien sur et ensuite tu pulvérises tes fleurs .
    Evite les jours de grand vent , c'est pas du Chanel !!!!
    Voila ma recette mais je crois que l'eau savonneuse fait l'affaire aussi , en attendant le jus d'ortie !!!
    Bises Louise

    RépondreSupprimer
  4. L'année dernière mon énorme Viorne Opulus était remplie de pucerons noirs. Je suis restée longtemps sans pouvoir m'en débarrasser. Il n'y a rien de plus moche que des feuilles racornies à cause de ces bestioles. Cette année, pas un à l'horizon ... Sont tous chez toi !!
    Par contre pour la pluie, rien chez toi, rien chez moi .. lol
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais que te dire mais je sais
    c'est chiant.
    Phil LOL tu me fais rire
    BISOU ma belle

    RépondreSupprimer
  6. Moi, j'aime bien quand il ne pleut pas, heureusement d'ailleurs car dans mon pays, il ne pleut pas souvent... et je ne suis pas une bonne jardinière...

    RépondreSupprimer
  7. Oui c'est vrai, chasser est à double sens, je voulais dire JE VAIS A LA CHASSE AUX COCCINELLES!! Pour ensuite les déposer sur ces garde-manger de rois (pour une coccinelle, bien entendu).
    Le purin d'orties, le savon noir, le vinaigre, oui je sais bien out cela, mais il y en a tellement qu'en pulvérisant, on atteint que ceux du dessus!!! Les coccinelles sont plus efficaces, mais c'est inquiétant quand même (et je ne sais pas pourquoi, ça me dégoûte un peu)
    Bonne soirée à tous

    RépondreSupprimer
  8. Meilleure des techniques écolos : des gants de chirurgien, et délicatement enlever ses indésirables, comme si on enlevait un bas, sans abîmer la jambe ! Pas ragoûtant du tout, mais relativement efficace. Autre "truc" : jet d'eau froide dès que l'air se fait plus frais, juste avant la nuit. Certaines fois, ça marche si bien que je n'ai plus rien à pulvériser, d'autre fois, je dois sortir l'arsenal chimique - mais c'est rare : autant perdre quelques fleurs pour garder quelques insectes .... et autres mésanges !

    RépondreSupprimer
  9. Je suis bien d'accord avec toi, sauf qu'en général, les voraces abandonnent vite les fleurs pour les arbres ou les légumes. Je veille au grain!

    RépondreSupprimer
  10. Le chant du coucou c'est une de mes grandes joies du printemps !!! J'ai au moins une centaine de coccinelles qui ont passé l'hiver dans un coin de ma chambre sinon soit tranquille Dame Araignée tricote des chaussettes vertes pour que je puisse réussir ma tarte aux carottes !!!

    RépondreSupprimer
  11. Oh la la quelle invasion !Les coccinelles vont attraper une indigestion.
    Dans ton potager tu peux semer des fèves ou des capucines : elles récolteront tous les pucerons ce qui épargnera les autres végétaux.

    RépondreSupprimer
  12. Tes photos sont ragoutantes heureusement que j'ai fini mon ti dej. Je déteste pas mal ça...Et face au nombre....une douche entiere, nue sous tes plantes, au savon noir, ne suffirait pas.

    RépondreSupprimer
  13. Hier, je me demandais pourquoi Tuscany superb avait un air de rosier mousseux et en m'approchant, j'ai découvert toute une famille de pucerons, papa, maman et les charmants bambins déjà bien dodus !
    Il y en a aussi sur les feuilles naisssantes des pommiers .
    J'espère que l'armée rouge à points noirs va bien vite les repérés lol
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  14. Stéphane, tu as essayé de mettre des Capuccines?
    Les pucerons, en aiment, pendant qu'ils mangent des capuccines, ne mangent pas des autres plantes... Peut être, que ça ne sera pas infaillible mais au moins, ça aide un peu!!
    bises.

    Tu connais quelque chose pour les escargots? jaja gffefff!!

    RépondreSupprimer
  15. Oui oui Margo, il y a beaucoup de plantes qui les attirent, mais cette année, c'est leur TRES grand nombre qui m'inquiète.
    Pour les escargots, je crois que le meilleur moyen est de les ramasser!!! (je les donne aux poules).
    Bonne journée
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  16. Stéphanie, Dostoïevski est le bienvenu dans la prairie !!!!!!! Une condition quand même qu'il ne grignote pas les pages des livres de la bibliothèque je suis sûre qu'il est bien élévé mais les elfes sont si tatillons parfois...

    RépondreSupprimer
  17. Voilà, voilà j'ai enfin renconté Dostoïevski, juste...hum, comment dire ... tu as oublié de me dire que son prénom est Lulu !!! je crois que j'ai eu l'air un peu bête quand en l'apercevant au détour d'une raie de petits pois, j'ai crié :"Fiodor" !!! Il est donc à la fois de la famille de Dostoïevski et de Lulu Vroumette !!(Hum... j'adore Lulu Vroumette et surtout Belote et Rebelote)!!!

    RépondreSupprimer
  18. Je ne connaissais pas Lulu Vroumette, je viens de la croiser via un p'tit tour sur le net, pas mal, dis-donc, elle lui plairait p't-être bien à notre Lulu à nous. (J'espère que tu as lu l'histoire de son nom dans l'article "Dostoïevski s'est réveillé")... bon en réalité, c'est bien Fiodor, mais il veut rester incognito, il ne faut donc le dire à personne. Nous comptons sur ta discrétion. Merci

    RépondreSupprimer
  19. Oh, c'est génial d'avoir une tortue chez soi, je viens d'aller lire ton billet... quand à la discrétion c'est loupé comme tu as pu le voir dans la prairie j'ai passé l'après-midi à parler de lui, j'ai la langue trop pendue... bon maintenant je me tais et le laisse à sa tranquillité (mais je comprends mieux la tête qu'il a fait quand je l'ai appelé Fiodor!)

    RépondreSupprimer
  20. Les pucerons sont arrivés chez moi aussi: une cata!! Dès demain, je pulvérise ces petites bébettes au savon noir...
    Je vais pas les laisser faire comme ça: pas question!
    Sophie

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Sophie,
    J'ai opéré un transfert quotidien de coccinelles sur les genêts et les pommiers qui s'est avéré extrêmement efficace, beaucoup plus que le savon noir utilisé les années précédentes. Ceci dit cette année je me la joue un peu avec les coccinelles, mais c'est facile, il y en a presque autant que de pucerons!!!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...