Libellés

"déchets" qui se mangent... à la pêche abeille abricot agapanthes agneau ail-ail ailleurs y s'passe quoi algues anémone août arbres arOmatiques ARUM asperges au gré du vent Aubergine avril Barnabé et Rosalie bestiole qui croque tout betteraves en couleur BLEUET Bombyx à bague bouquinS bourrache de mon coeur boutures BRIOCHE c'est juste un p'tit grain ça fait du bien cadeau capucines caramel au beurre salé carottes chanteurs préférés chenille chiche chicorée ChoColaT choucroute chouette cacahuète CITRONS citrouille & co climattitude coccinelle Cochenille et compagnie Complètement givré concombre confitures conserves coquillages courgette CrAnberrIes croquer l'ailleurs CRUMBLE cuisiner la mer dans la serre De fleur d'oranger en eau de rose de la dune décembre délices d'aubergine des Asperges des figues des fruits dans la cuisine des patates DhaL douce tarte échalotes échium effet boeuf endive escargot et autre limace et Archibald de Listrec éthicoéco Etourneaux eucalyptus éveil FAR Feuille de brick février fromage gâteau ghi girouette graminées Hey poulette hirondelle hortensia il était des pois iris j'aime PAS* janvier Jean-Michel Joli coqu'licot jour feuille jour fleur jour fruit jour racine juillet juin kanelbullar l'Heure du goûter lA sAlAmAndre la sieste laisser mijoter laitage LaVande LE hérisson légumes et fruits déshydratés LentiLLes les carottes sont cuites les cocos les fleurs qu'on aime les oliviers les p'tites z'astuces du jardin du vent les tomates dans l'assiette Les z'histoires Lili la belle LuLu Dostoïevski mai manger des courgettes marée mars mélanger les légumes Même pas peur menthe mes macarons Miam des sardines mimosas Mojennek mousse muscaris mystère et bouldegom nectarine novembre octobre Oignon oignon cuit oignon cru Orange Orchis Ormeaux ostéoporum p'tits biscuits PAIN pain d'épices PALOURDES Papillon partenariat PERMACULTURE pesked petits pois pistaches et fruits à coques PIVOINE POIVRON pommes pommes potager Pouah des pucerons promesses radis Ratatouille recettes repiquage RIZ romarin Roses Trémières Rrrrrr Sablés Bretons scarole-batavia-laitue et cie sécheresse semoule septembre SOLEIL Soucis SouffléS SoupeS taJine TarteS salées thé Thé à la menthe TOMATE tous des géraniums TOUT POILU toutes sortes d'épinards travaux d'automne tulipe...mmmh

vendredi 29 avril 2011

Ici ça coquelicote, et vous?











Avant-hier, pendant que mes assistants travaillaient dur, j'ai entrepris le repiquage des melons.










Mes outils: deux cuillers, du terreau et des godets en plastique. J'ai repiqué uniquement les sujets porteurs d'une belle première feuille, les autres auront leur chance dans quelques jours.

@Avec les cuillers, on arrive à désolidariser délicatement la petite pousse du bac, avec un petit peu de terreau, ensuite on pince entre ses doigts cette mini-motte, et on tire tout doucement pour arracher les racines.
Ne reste plus qu'à replacer le tout dans un godet avec du terreau tout neuf, et voili!! 
J'y suis arrivée avec une main et demie, un jeu d'enfant.


Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer encore des tulipes, en fleurs depuis 27 jours!!!

jeudi 28 avril 2011

Je blog-compense

Un petit mot rapide aujourd'hui pour vous expliquer ce que veut dire le petit badge avec la feuille verte qui apparaît sur la droite. 
Il s'agit d'une façon simple de compenser les émissions de carbone produites par l'usage et les consultations de mon blog.
Ce programme est gratuit et accessible sur www.kaufda.de/umwelt/carbon-neutral, qui plante un arbre pour chaque inscrit. 

Je suis souvent hésitante quant à ce type d'action, on ne sait pas trop si c'est fiable ou pas, mais comme il n'y a pas grand risque, ça vaut le coup de tenter!!!


mardi 26 avril 2011

Toujours pas de pluie, ça pousse quand même

Un point sur les légumes 14 jours après le précédent, ça avance à grands pas, il faut croiser les doigts pour que les Saints de glace et la lune rousse qui approchent ne soient pas trop féroces!


N°1
Oignons et échalotes ont pris de la hauteur, les épinards-fraises montrent le bout de leurs cotylédons et les salades se sont bien étoffées.
Dans le carré du bas à droite, j'ai planté une courgette et de la coriandre. 

@Ci-dessous mon astuce gain de place pour les salades. Le temps que les nouvelles venues prennent du volume, nous aurons récolté leurs grandes soeurs.















N°2
Ici la ciboulette est en fleurs, j'attends qu'elle s'ouvre avant d'en tailler un pied.
Devant le carré de salades, j'ai planté du basilic, un peu précoce, mais je le protégerai la semaine prochaine.

@Voici mon astuce anti -dézingage de poivrons!!
Ils sont très fragiles au départ, supportent mal le vent et craignent le moindre coup de frais, alors on leur fait une cabane en ardoises qu'on enlèvera dès qu'ils seront assez fort. Les ardoises les protègent des courants d'air et leur diffusent la chaleur qu'elles emmagasinent.















N°3 
Même topo que dans les deux premiers: ça pousse, mais si vous connaissez une danse de la pluie (pour la nuit), ça m'intéresse nos réserves se vident...

Et surprise:



Z'avez vu mes RADIS!!!!



Et dans la serre, ça se passe de commentaire:





Je vous avais prévenu(e)s pour les poils...

samedi 23 avril 2011

Hep hep, attendez avant de les jeter

...vos épluchures d'asperges. C'est vrai, j'aurais pu y penser avant, puisque là, vous lisez cet article lundi soir, le weed-end de Pâques ayant été bien rempli, et vous vous dites, en tapant un peu du poing sur votre clavier "ah mais quelle nouille, elle aurait pu le dire avant!".
A moins que, par bonheur, il ne soit pas encore lundi soir, que vos asperges soient encore vivantes en train d'attendre de passer à la casserole, dans ce cas gardez-vous bien de balancer négligemment les épluchures ni les pieds que vous allez couper. Et pourquoi? Parce qu'on va en faire un potage qui déchire, tiens!













Bon, ça y est vous avez épluché les bestioles, l'eau est chaude, salée, vous pouvez les y plonger pendant 20 minutes. Pendant ce temps, lavez bien vos épluchures, il vous faudra aussi deux petites pommes de terre et une belle échalote.
Faites revenir le tout (patates et échalote bien émincées) avec une noix  de beurre. Salez et poivrez gentiment.


Vos asperges doivent être cuites là, retirez-les pour les égoutter, mais réservez bien l'eau de cuisson. 
Retour à nos moutons, on pique avec la pointe d'un couteau les morceaux de pieds, s'ils sont cuits, on ajoute un bouillon de légumes, si on veut, il n'est pas forcément nécessaire et 750 cl de l'eau de cuisson des asperges.  Vous laissez cuire un quinzaine de minutes, un p'tit coup de mix-soupe, vous filtrez au chinois (préparez vos papilles, c'est presque prêt), vous remettez sur le feu en incorporant un filet de crème (liquide pour qu'elle se mélange bien) et ça y est vous allez déguster le plus savoureux potage de votre vie. Mmmmmh....

Ps: recette confectionnée avec 12  petites asperges, soit 200g de "déchets", pour 6 petits bols.



jeudi 21 avril 2011

Spotlights

Voilà, je ne sais pas trop comment m'y prendre, Gine m'a fait le plaisir de m'attribuer cette jolie médaille. Alors bon, c'est la première fois de ma VIE que je reçois un prix... J'ai enfilé ma belle robe à paillettes, mis du beau rouge à lèvres fuchsia (ceux qui me connaissent doivent bien imaginer la scène), avec mes bottes vert-pomme en caoutchouc et mes gants de jardin c'est du plus bel effet!
Bon j'y vais, hum hum (=éclaircissement de voix), hum:
Tout d'abord, bien évidemment, je remercie chaleureusement Gine, de m'honorer de cette manière, elle, chez qui je me promène avec plaisir régulièrement et grâce à qui (elle va l'apprendre en même temps que vous) je me suis inscrite au DEFIFOTO. Merci pour tout Gine. Je tiens à remercier tout particulièrement les P'tits Pois, sans qui ce blog n'aurait jamais existé. Merci. Je ne voudrais pas oublier non plus mon actrice fétiche, L'Anémone, star de la fin de l'hiver, dont vous entendrez parler encore longtemps, j'en suis certaine. Et puis évidemment, les brins d'herbes, les fourmis, les coccinelles, le vent, la pluie, ("Eh oh tu as entendu: LA PLUIE"), le soleil, que celles et ceux que j'oublie ne se blessent pas, je suis un peu émue, ça brouille l'esprit. Et tous mes assistants, j'allais presque les oublier! Voilà, merci à tous.
Par le fait c'est à mon tour de décorer dix blogs qui me plaisent, alors dans un ordre totalement aléatoire voici les dix auxquels je pense, mais le choix n'est pas facile, puisqu'évidemment toutes celles et ceux chez qui il y a quelque chose qui m'intéresse sont dans mes listes!

Je commence par Amartia, pour son blog de lectures, parce que j'aime sa façon de lire et de le décrire (non elle n'est pas dans ma liste de blog, parce qu'elle apparaît dans celle du Jardin des Pensées).
Ensuite, je pense à Dame Tartine et à la Fée des Bois; je les associe parce que je trouve qu'elles se ressemblent. A des kilomètres l'une de l'autre, elles vivent dans le même univers enchanteur et facétieux dans lequel j'adore me plonger.
Arrive maintenant le tour de Miss Canthus, elle est le premier blog dans lequel je suis entrée il y a de ça quelques temps. Elle m'avait fait rire et j'y avais trouvé ce que je cherchais: des belles images, de l'humour, de "trucs de jardins". C'est ce blog-là qui m'a donné envie d'en faire un, puis deux... Et c'est grâce à ce blog-là que j'ai découvert beaucoup d'entre vous, c'est important de le dire.
Une petite épingle pour Azalée aussi, parce que je trouve que quand on s'appelle Azalée, qu'on a un dragon trop mignon et qu'en plus on décide d'ouvrir une chocolaterie, on mérite toutes les distinctions du monde! 
Margo quant à elle, nous fait découvrir de super recettes à base de plantes, pour nous ou pour nos belles plantes, le tout agrémenté d'un regard chaleureux qui transparaît dans ses photos.
Concernant Patrice, que dire si ce n'est que pour son âge (oui je sais ça l'agace un peu!!), il a une façon d'écrire et de photographier STUPEFIANTE, je n'ai pas peur de le dire. Bon il adule les roses, mais ça, personne n'est parfait!!!
Les idées déco et l'humour de Passiflore méritent bien une petite distinction aussi!
Je sais que comme moi, elle n'est pas très "décoration", mais j'ai quand même envie de braver sa retenue et d'avoir une pensée pour Lôlà, et ses si beaux textes et ses si belles photos. En fouillant on la trouve partout.
On arrive déjà au dernier, une petite incartade côté cuisine, et Sacha, qui nous fait tellement de bien avec ses bonnes idées et ses belles images. 


Pour fêter ça, voici la recette secrète de la fabrication de la meilleure arme anti-pucerons (éloignez les enfants)










Comment ça je suis un peu obsédée par les coccinelles? Vous trouvez? Ah bon...

mercredi 20 avril 2011

Même pas peur






Cette année les filles, arrêtons de perdre notre temps en séances dépilatoires, la mode est au poil, au poil long même. Il est peut-être trop tard pour certaines, qui ne seront pas au fait de la longueur admirée cet été. Désolée!

chenille du bombyx du trèfle




chenille de zygène de la spirée



chenille de l'écaille (villageoise? J'hésite)

mardi 19 avril 2011

Avant la pluie

Cet après-midi rôde cette sensation bizarre d'avant la pluie. C'est un peu comme quand on a envie d'éternuer, mais qu'on n'y parvient pas. 
Tout est prêt, les arbres écarquillent leurs feuilles, les fleurs sont tendues vers le ciel qui s'est assombri, chargé de nuages cotonneux bien gris, il fait chaud, mais on sent une brise qui se lève.
Je range tout ce qui ne doit pas être mouillé, n'oublie pas une fenêtre. Ouf, enfin, il va pleuvoir.
Les oiseaux se sont planqués, les chats sont rentrés, oui, il va pleuvoir.
J'attaque un collage que je voulais faire, bien installée sur la grande table, dans la maison, il va pleuvoir. 
Tiens c'est bizarre, on dirait que ça s'éclaircit...Déjà? 
Il ne pleut pas. Il n'a pas plu réellement depuis début mars, et aujourd'hui, les satellites ne l'avaient pas prévu, mais nous ici, le jardin et moi, on a vraiment cru qu'il allait pleuvoir. 
Il n'a pas plu.
Pffff, mais quand est-ce qu'il va pleuvoir??? Vous entendez? C'est toute la nature qui réclame et se lamente.

lundi 18 avril 2011

Les choses qu'on aime

Comme tous les deux mois, je fais ma petite pub pour la Salamandre, il s'agit d'une admirable revue sur la nature, sans aucun encart publicitaire, elle n'est disponible que par correspondance.

Photo internet
L'origine, c'est Julien Perrot, une petite quarantaine d'années et plus de 200 numéros à son actif. Le premier il l'a bricolé alors qu'il était enfant et distribué autour de lui, ensuite un concours gagné, et l'aventure ne s'est jamais arrêtée. 

Dans ce numéro 203, que vous pouvez feuilleter sur leur site, il y en a pour tout le monde: des marguerites et des bestioles pour Gine et Mister D., des tritons pour Digitale, des recettes de sorcière pour Dame Tartine.
On découvre le visage de Michaël de le cabane de tellus, une balade dans la vallée de la Loue pour les Francs- Comtoises... Il y a de quoi ravir chaque curieux qui sommeille en nous.

Je n'ai pas d'actions à La Salamandre, je trouve juste que c'est une revue qui mérite vraiment qu'on parle d'elle.

jeudi 14 avril 2011

4 points de coccinelle x 2 hirondelles + 3 fourmis = 1 MILLIARD DE PUCERONS

La bonne nouvelle de la journée c'est que ça y est on entend le coucou. J'avais l'impression qu'il était en retard, mais à bien y regarder dans mon grand cahier vert de jardin, celui où je note tout ce qui se passe chaque année (enfin quand j'y pense, je note des trucs!!), où en tous cas je n'oublie jamais de noter l'arrivée des hirondelles et le chant du coucou, donc, à bien y regarder il est pile à l'heure le coco! Le coucou, pardon.


La moins bonne nouvelle, c'est que si on se demandait pourquoi il y avait autant de coccinelles cette année, maintenant on le sait, mes craintes se concrétisent...




C'est la même chose en vert sur les genêts, alors je chasse les coccinelles, je les déplace sans vergogne. Mais  je ne sais pas ce qui nous attend cet été si on a déjà de telles invasions puceronesques en avril... Grrr.

Et en plus il ne pleut pas!!! RIEN NE VA PLUS.


mardi 12 avril 2011

La révérence du petit pois

Bon il fait un peu plus frisquet, un peu plus de saison disons, une bonne occasion pour remettre une douzaine de laitues au jardin. 
Vous le savez, je jardine en carré (pour les puristes, je ne suis pas vraiment dans les clous, mes carrés ne sont pas vraiment carrés, j'organise les formes et les superficies comme ça m'arrange, mais ça dure depuis huit ans, et nous ne sommes pas morts de faim!!! C'est donc que ça ne marche pas si mal), bon je m'égare. Je disais donc, les carrés. Du coup comme je les "décarréise" parfois, dès qu'il y a un trou, un espace, un interstice, je mets une salade. On est toujours content d'avoir une salade prête à manger, si on a trop, il y a bien quelqu'un qui en voudra, et sinon, il y a les poules!!! Ne les oublions pas les cocottes.
J'en profite pour vous présenter mes carrés, histoire de faire un bilan du 12 avril 2011.

N°1
En haut à gauche, 1 carré d'échalotes rondes, bordé de 4 poireaux et 2 laitues / à droite, 1 carré d'échalotes longues.

Devant à gauche, 3 carrés semés d'épinards-fraise, bordés de 2 rangs d'oignons rouges.

A droite, 1 carré de 4 laitues autour d'un cèleri-branche.
Restent 2 carrés vides à droite.









N°2
En haut à gauche, 1 carré de 5 laitues / à droite un carré semé de côtes de bettes, entre les deux une bande vide qui accueillera les poivrons.

Devant, 1 carré et demi d'oignons, sur le bord un plant de népéta (pour que les chats ne viennent pas gratter) / à droite népéta aussi, bordé de poireaux, entre deux: fin de la bande prévue pour les poivrons.

1 carré de 4 laitues autour d'un cèleri-branche, à droite.

Tout en bas, 1 rang d'ail et demi, bordant la ciboulette.





N°3
En haut, 3 carrés d'oignons jaunes.

En-dessous, 1 carré avec 1 plant d'oeillets moches pour éloigner les vers blancs, 4 plants d'aneth et une courgette / une bande de 5 laitues qui une fois récoltées laisseront la place à la courgette.

Devant à gauche, 2 carrés semés de betteraves rouges.

A droite, 3 carrés plantés de 3 rangs d'oignons rosés de Roscoff, issus de MES graines (ben oui hein), intercalés de 2 rangs de radis (qui si par hasard je les réussis seront récoltés bien avant que les oignons n'aient besoin de place).





Voilà pour l'instant on en est là, dans le potager du bas.

A côté de celui du haut, il y a les artichauts et la rhubarbe, mais ça on verra une autre fois.
Pour les pommes de terre, en revanche ça se précise. A ce rythme-là, il va bientôt falloir les buter. (Je vous rappelle qu'on les a mises en terre le 13 mars, un mois tout juste.)












ENTRACTE

Et dans la serre la vie avance à grands pas, voyez ces melons semés il y a une petite dizaine de jours, je vais bientôt les mettre en godets, et mi-mai ils partiront vivre leur vie de melon dans un champ ami. 






Les tomates sont en pleine  forme, pourvu que ça dure...














ET LES PETITS POIS ALORS ??? VOUS NE DEMANDEZ PAS ??? LES VOILI:


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...